Selon le CECRL, l’apprenant d’un niveau A2 possède un vocabulaire suffisant pour satisfaire les besoins primordiaux et les besoins communicatifs élémentaires (un vocabulaire très fréquent relatif à ce qui le concerne de très près : soi-même, la famille, l’environnement proche).
Sur cette base est né ce projet, dans lequel les élèves apprennent à maîtriser les éléments linguistiques pour parler d’eux-mêmes, puis en s’éloignant progressivement, aborder le thème de la famille, des voisins, de son logement, de son quartier, de son ville, et de son pays.
À la fin du cycle, ils réalisent une infographie dont voici 2 exemples.

suzanne

pik-to-chart-nguyet-1

Clément Gabriel
Les derniers articles par Clément Gabriel (tout voir)