En ANL, il n’existe pas de contingences liées à un programme linguistique à suivre dans un temps donné. 
L’expérience montre qu’un programme imposé et décontextualisé est moins bien retenu qu’un programme fait sur mesure.

Les programmes, appelés cycles sont donc à chaque fois uniques et personnalisés au groupe.
Ils sont composés d’un projet principal, lui même composé de mini-projets négociés entre étudiants et professeurs, en fonction des besoins, envies, les ressources à disposition, et les exploitations linguistiques possibles.
Une fois qu’un projet a été choisi, le travail commence, et il sera sans cesse réajusté en fonction de la réception des étudiants.

Voici un exemple:

Cycle sur l’art

Durée: 1 mois (8 cours de 90 minutes)
Niveau: A2.2/B1
3 mini-projets, un projet principal (critique d’une œuvre lors d’une visite au musée), une activité de prolongement et un bilan linguistique. 

Clément Gabriel
Les derniers articles par Clément Gabriel (tout voir)